Quand tout ne se passe pas comme prévu

Il y a quelques jours, une personne me contacte par téléphone.  Elle est l’heureuse propriétaire d’un chiot de 10 semaines, qui a rejoint la famille il y 15 jours… et rien ne va!


L’accueil de ce nouveau membre de la famille est un projet mûrement réfléchi depuis plus d’un an.

Son arrivée était attendue avec énormément d’impatience…


Et là, l’enthousiasme fait progressivement place à la déception.  Parce qu’il y a un monde de différence entre le projet qu’on a imaginé et rêvé, et l’arrivée d’un être bien vivant dans la famille!  

Tout à coup, on est face à des questions telles que:

“Comment communiquer pour se faire comprendre?”

“Comment gérer toute cette énergie?”

“Quelles limites faut-il mettre, et comment s’y prendre?”...


Les interrogations se bousculent, jusqu’à la question de savoir si on sera à la hauteur pour élever ce chiot, et si on n’a pas fait une erreur en l’intégrant dans la famille?

C’est fréquent!  Il y a souvent un monde de différence entre ce qu’on a imaginé, et la réalité du quotidien avec le chiot à la maison.  

Souvent, on n’ose pas en parler.  Et encore moins demander de l’aide… par peur d’être jugé ou critiqué.  


Pourtant, il suffit de chercher de l’aide, le plus tôt possible, pour pouvoir rectifier le tir et retrouver la sérénité familiale!

Est-ce qu’élever un chiot est facile?  Non.  Intégrer un être vivant d’une autre espèce à un cercle familial demande adaptabilité, patience et remise en question.  Mais c’est dans tout ce travail-là que se crée le lien!


Alors si vous êtes dans cette situation délicate ou si vous connaissez quelqu’un qui s’y trouve, contactez-moi!

Je vous aiderai avec plaisir à donner un nouveau départ, une nouvelle chance à ce beau projet dont vous aviez rêvé!